picto piscine

La piscine est souvent synonyme de jeux, d’amusement, de détente, d’activité sportive, mais il ne faut pas négliger ses dangers qui malheureusement sont présents.

 

L’hydrocution ou choc thermique

L’hydrocution est un arrêt cardio-respiratoire ou perte de connaissance. Il est provoqué par une trop grande différence de température entre l’eau (hydro) et le corps. Il survient notamment en cas d’entrée brutale dans l’eau, alors que le corps est à une température élevée, en particulier après une séance de bronzage en plein soleil.

Il est nécessaire de se mouiller la nuque au moins ou le corps avant de plonger dans l’eau. La douche de piscine semble alors être le bon moyen de se protéger de l’hydrocution pour les piscines privées, elles sont déjà en place dans les espaces aquatiques publics et collectifs.

 

Le risque de noyade

La noyade est un manque d’oxygène provoqué par la présence de l’eau dans les poumons qui empêche de respirer.

La noyade peut arriver très vite, en quelques minutes.

Il est très important de surveiller les enfants, qui sont le plus sujets aux noyades, ainsi que les personnes ne sachant pas nager. Apprenez à nager à vos enfants le plus tôt possible leur permettront de rejoindre le bord en cas de chute dans l’eau.

Si vous êtes propriétaires d’une piscine privée, celle-ci doit obligatoirement disposer d’un équipement de sécurité obligatoire et indispensable. Vous pouvez choisir entre différents types de systèmes de sécurité parmi les barrières, alarmes, couvertures ou abris de piscine. Cependant le meilleur moyen d’éviter les risques est encore de veiller attentivement aux enfants.

Pour les plus grands, évitez de prendre des risques inutiles comme aller nager après avoir bu de l’alcool ou dans un état de grosse fatigue. Sachez connaître vos limites et ne vous baignez pas dans des lieux qui ne sont pas prévus à cet effet.

 

La verrue

La verrue plantaire peut s’attraper à la piscine et est très contagieuse, surtout en milieu humide. La verrue est causée par un virus qui s’infiltre par les petites fissures de la peau.

Pour l’éviter vous pouvez porter des chaussons de piscine, spécialement conçues pour éviter de marcher pieds nus.

Si vous avez une verrue, le mieux est de la soigner d’abord, puis d’aller à la piscine une fois que vous êtes guéri.