Il est très important de surveiller le taux de pH de votre eau de piscine, et de le réguler si nécessaire !

 

Le pH : petit rappel :

Le pH (Potentiel Hydrogène) est un indicateur qui mesure l’activité chimique des ions hydrogènes (H) dans l’eau de votre piscine. Il se mesure sur une échelle allant de 0 à 14.

On dit que l’eau est neutre ou équilibrée lorsque son pH est à 7, acide quand celui-ci est en dessous de 7, et basique pour un pH au-dessus de 7.

Pour une piscine, le pH de l’eau doit se situer entre 7 et 7,4.

Avec une eau acide, c'est-à-dire dont le pH est en dessous de 6,8, la structure du bassin peut être endommagée, notamment par la corrosion des parties métalliques et la dégradation des plastiques comme le liner. De plus, cela peut s’avérer dangereux pour les nageurs.

Avec une eau basique, dont le pH est supérieur à 7,8, les algues se développent plus facilement, le traitement au chlore devient moins performant et les baigneurs ne sont pas épargnés non plus.

Il est donc primordial de contrôler le taux de pH très régulièrement et de l’ajuster si besoin.

 

Pourquoi un régulateur de pH ?

Tester le taux de pH dans l’eau s’avère contraignant, surtout lorsque vous manquez de temps ou si vous êtes absent.

L’avantage du régulateur de pH est donc de faire ce travail de contrôle à votre place, et ce, plusieurs fois par jour ! Ainsi, lorsqu’il détecte un écart, il le corrige de manière quotidienne, permettant alors d’avoir une eau toujours équilibrée.

Par ailleurs, le régulateur de pH, vous permettra de faire des économies sur l’achat des produits d’entretien qui servent à réguler le pH.

Investir dans un régulateur de pH peut donc vous permettre de gagner du temps dans le contrôle de votre piscine, de lutter contre le développement des algues puisque le pH est régulé, et de rendre plus efficace le traitement au chlore dans votre bassin, puisque ce dernier dépend du pH de l’eau.

 

Vous pourrez ainsi profiter pleinement de votre piscine en toute sérénité.

 

piscine_femme