31 mars 2013

Joyeuses Pâques !

paques

 

 

Posté par projet piscine à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 mars 2013

Rénovation piscine

piscinerenovee

 

Au fil du temps une piscine s'abîme, notamment si elle est mal entretenue ou pas assez utilisée.

Votre bassin peut perdre son étanchéité ou subir les mouvements du terrain.

Mais rénover sa piscine peut également être l'occasion de l'embellir ou de l'agrandir.

En moyenne, un bassin doit être rénové tous les 15 ans, mais le mieux est encore de prévenir les dégâts qu'il peut y avoir avant que ce ne soit trop tard, car une rénovation peut coûter cher.

Le point le plus important est le revêtement et l'étanchéité du bassin. Le liner, par exemple, a une durée de vie d'environ 10 à 15 ans. Il peut ensuite se fissurer et votre piscine ne sera plus étanche.

Sachez que le changement du liner est une opération rapide qui peut être faite en peu de temps (3 jours). Le liner en PVC armé est plus résistant, plus épais, il résiste mieux aux chocs et est durable. De plus, le liner a l'avantage de pouvoir se poser sur de nombreux revêtements tels que le béton ou le carrelage.

Mais le revêtement n'est pas le seul élément à rénover. Les pièces à sceller comme le skimmer, les buses, les bouches d'aspiration subissent également le temps. Cela peut également être l'occasion d'ajouter des options à votre piscine, un nouvel éclairage par exemple, ce qui ne représente pas un gros budget.

Rénover son espace aquatique peut être l'occasion de l'embellir, de changer de style, d'agrandir votre bassin ou même de modifier sa forme. Vous pouvez tout réaménager, la seule limite dans ce cas étant votre budget !

 

Posté par projet piscine à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 mars 2013

Mini piscine

mini_piscine

 

Depuis quelques années, le marché de la mini piscine est en pleine expansion et rencontre un grand succès. Découvrons les avantages.

 

Les avantages de la mini piscine

Le principal inconvénient de la mini piscine est bien entendu, comme son nom l'indique, sa petite taille. Mais c'est justement aussi là son avantage.

Petits espaces :

La mini piscine est la solution idéale si vous ne disposez que d'un petit jardin ou d'un espace exigu et que vous souhaitez quand même profiter des joies de la baignade.

Economies :

Au vu de sa taille, la mini piscine vous permet de réaliser des économies tout en vous faisant plaisir. Moins chère à l'achat, la mini piscine revient également moins coûteuse à l'usage.

Le volume d'eau nécessaire pour la remplir étant moindre, la quantité de produits nécessaires à son entretien étant inférieur à un bassin classique, votre budget sera forcément réduit.

De plus, votre facture énergétique sera également allégée si vous chauffez la mini piscine.

Formalités administratives :

Là encore, la mini piscine a l'avantage de ne demander aucune formalité administrative si elle fait moins de 10 m².

Equipement :

Bien équipée, votre mini piscine peut se révéler un véritable atout pour votre maison.

La nage à contre courant vous permet de nager malgré la surface réduite. Balnéo, éclairages, accessoires, sont autant d'équipement susceptible de valoriser votre espace aquatique.

Par ailleurs, n'hésitez pas à aménager l'espace autour du bassin, la mini piscine peut devenir alors un véritable élément décoratif à part entière.

 

mini bassin

 

Posté par projet piscine à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 mars 2013

Carrelage piscine

piscine_mosaique

 

Il existe plusieurs types de revêtement pour le bassin de votre piscine et notamment le carrelage de piscine.

Le carrelage s'utilise principalement sur les piscines en béton. Il est très décoratif et peut se personnaliser.

Les deux grandes familles de carrelage sont la céramique et la mosaïque (pâte de verre ou émail).

 

La céramique

Sous forme de dalles, la céramique est disponible en différentes tailles allant des plus grandes, plutôt utilisées pour les piscines collectives, aux plus petites.

La céramique se compose de grès (très résistant) ou de faïence (à base d'argile).

Les avantages de la céramique :

Le carrelage en céramique est solide et durable. Esthétique, il est personnalisable et disponible dans une large gamme de coloris.

Peu coûteux par rapport aux autres types de carrelage, il est également facile à entretenir.

 

La pâte de verre

Le revêtement mosaïque en pâte de verre se présente sous la forme de carreaux d'environ 2 cm, livrés par plaques de plusieurs carreaux reliés entre eux pour une pose plus facile et plus rapide.

Les avantages de la pâte de verre :

La mosaïque en pâte de verre a l'avantage d'être esthétique, personnalisable avec un très grand choix de couleurs. La petite taille des carreaux permet également de réaliser des motifs avec précision. C'est un matériau lumineux qui apporte un bel effet à votre bassin grâce aux reflets du soleil.

Plus coûteux que la céramique, la pâte de verre est résistante et durable.

 

L'émail

La mosaïque en émail est similaire à la pâte de verre mais plus brillante que cette dernière. L'émail se présente également sous forme de petits carreaux assemblés par plaques.

Les avantages de l'émail :

Le revêtement mosaïque en émail a l'avantage d'avoir une longue tenue dans le temps ainsi qu'une bonne résistance aux produits chimiques et au soleil. Facile à entretenir, l'émail est disponible dans une large gamme de couleurs.

Revêtement luxueux, il est aussi le plus onéreux et le plus éclatant.

 

Bon à savoir :

Quel que soit le type (mosaïque ou céramique), le carrelage n'assure pas l'étanchéité de votre piscine. Il doit donc être posé sur une surface étanche.

Si vous posez vous-même ce type de revêtement, utilisez de préférence du mortier hydrofuge pour faire les joints afin de perfectionner l'étanchéité du bassin.

mosaique

 

 

27 mars 2013

Entretenir plages et margelles

 

plage

Quel que soit le matériau utilisé pour votre plages et margelles, elles nécessitent un entretien, à la fois pour des raisons esthétiques et pour votre sécurité.

A chaque type de matériau correspond un mode d'entretien adapté.

 

Le bois

Le bois, matériau le plus utilisé, se dégrade surtout à cause des rayons du soleil qui vont le décolorer.

Le bois exotique est imputrescible naturellement contrairement aux bois résineux et pins qui sont traités et qui nécessitent l'application d'une huile de protection.

L'entretien courant du bois consiste à le passer au jet d'eau régulièrement. Pour un entretien plus approfondi, vous pouvez brosser le bois avec un produit nettoyant adapté non agressif.

Pour remédier aux actions néfastes du soleil qui décolorent le bois et le rend grisâtre, il existe deux produits à utiliser :

  • le dégriseur : il enlève la couche du bois qui a été abîmée par le soleil, nettoie, dégraisse, mais il ne redonne pas sa couleur au bois.
  • le saturateur : il redonne sa couleur au bois et le protège contre les rayons du soleil grâce à un filtre UV. Vous pouvez passer le dégriseur avant le saturateur pour bien préparer le bois. Le produit saturateur n'en sera plus efficace pour agir en profondeur.

Bon à savoir :

La durée de vie du bois pour votre plage varie entre 30 ans pour les essences exotiques et 10 ans pour les résineux.

 

Le composite

Le composite est un matériau fabriqué à partir de farine de bois et de PVC ou Polyéthylène. D'aspect similaire au bois, il est imputrescible et résiste aux rayons du soleil, ce qui permet un entretien minimal. Il suffit de le passer au jet d'eau avec un produit nettoyant adapté.

 

La pierre naturelle

La pierre naturelle est sensible aux rayons du soleil et à l'eau. Elle demande donc l'utilisation d'un produit hydrofuge pour l'imperméabiliser avant la haute saison.

De plus, il est nécessaire de nettoyer les dalles en pierre naturelle au jet d'eau et de passer un produit anti-fongique pour éviter la prolifération de mousse et moisissures.

Bon à savoir :

Au fil du temps, la pierre devient lisse et peut être glissante. Sachez qu'il existe des produits anti-dérapant à appliquer sur la pierre pour remédier à ce phénomène et pour votre sécurité.

 

La pierre reconstituée

La pierre reconstituée est composée d'un mélange de béton et de minéraux pour ressembler à la pierre naturelle. Son entretien est identique à celui de la pierre naturelle.

 

 


26 mars 2013

Analyser l'eau de sa piscine

analyse

 

L'eau de votre piscine étant en constante évolution, il est nécessaire de l'analyser régulièrement.

Trois paramètres participent à l'équilibre de l'eau et sont donc à surveiller, il s'agit du pH, du TH et du TAC.

 

Le taux de pH :

Le pH, ou potentiel hydrogène, détermine la concentration de l'eau en ions hydrogènes et influe directement sur la limpidité de l'eau. Le point neutre se situant à 7, l'eau de votre bassin doit donc être comprise, dans l'idéal, entre 7,2 et 7,4.

  • Si le taux de pH est inférieur à 7,2 l'eau est qualifiée d'"acide" et peut engendrer des irritations au niveau des yeux et de la peau.
  • Si le taux de pH est supérieur à 7,4 l'eau est alcaline, devient trouble et propice au développement des algues. De plus, avec un pH trop élevé les produits désinfectants comme le chlore perdent leur efficacité.

Vous avez la possibilité de réguler le pH de votre piscine de manière automatique grâce à un régulateur de pH automatique. Cet appareil s'installe sur le circuit de filtration de votre piscine, contrôle le taux de pH de manière continue et l'équilibre si besoin.

 

Le taux de TH :

Le TH, ou Titre Hydrotimétrique, détermine le taux de sels de calcium et magnésium, c'est-à-dire la dureté de l'eau. Le TH de votre piscine doit être compris entre 10 et 30°f (degrés français).

  • Si le TH est inférieur à 10°f, l'eau est très douce et corrosive. Elle peut donc engendrer une dégradation des éléments métalliques de votre bassin.
  • Si le TH est supérieur à 30°f, l'eau est dure et calcaire et entraîne un dépôt de tartre sur les parois de votre piscine ainsi que sur les équipements.

 

Le taux de TAC :

Le TAC, ou Titre Alcalimétrique Complet, représente la teneur en bicarbonates et carbonates de l'eau de votre bassin. On l'appelle aussi le pouvoir tampon. Il désigne la capacité de l'eau à absorber les changements de pH.

Le TAC de votre piscine doit être compris entre 10 et 25°f (degrés français).

  • Si le taux de TAC est inférieur à 10°f, l'eau n'a pas suffisamment de capacité d'absorption et son pH sera très instable. On ajoute alors du bicarbonate de soude.
  • Si le taux de TAC est supérieur à 30°f, un dépôt blanchâtre peut se former sur la ligne d'eau. 

A savoir : l'augmentation du TAC fait augmenter le taux de pH et inversement.

 

Outils d'analyse :

Les analyses de l'eau peuvent être réalisées avec :

  • des tests colorimétriques : ce sont des bandelettes à tremper dans un flacon rempli d'eau de votre piscine. Il suffit ensuite de comparer les couleurs obtenues après trempage avec les couleurs de référence.
  • des comprimés ou réactifs : à placer également dans un flacon contenant l'eau de votre bassin et à comparer aux couleurs référentes.
  • des testeurs électroniques : appareils électroniques comportant une sonde que l'on trempe dans l'eau de la piscine. Le résultat s'affiche directement à l'écran.

 

 

Posté par projet piscine à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 mars 2013

La nage à contre courant

nage a contre courant

 

Vous êtes un grand sportif et souhaitez nager dans votre piscine et dépenser de l'énergie ? Le système de nage à contre courant est l'accessoire indispensable qu'il vous faut !

Cet accessoire vous permet de faire de l'exercice même dans une petite piscine.

Le principe est simple, vous nagez sur place grâce à un système qui créé un courant fort dans votre bassin.

 

Fonctionnement :

La pompe du système de nage à contre courant aspire l'eau et la renvoie ensuite dans votre bassin via la buse de refoulement, avec une forte pression.

Il n'y a pas d'entretien particulier.

 

Installation :

Le système de nage à contre courant peut s'intégrer à la piscine, dans ce cas, il faut le prévoir dès la construction de la piscine. Il est intégré au système de filtration. Il existe aussi la fixation hord bord qui consiste à installer le système sur le rebord de votre bassin.

 

Bon à savoir :

Outre la possibilité de faire du sport dans votre bassin, la nage à contre courant vous permet également de vous masser et de vous détendre si vous l'utilisez comme lance de massage.

Posté par projet piscine à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2013

Accessoires de piscine

En matière d'accessoires et de jeux pour piscine, les créateurs ont de l'imagination ! Pour notre plus grande satisfaction d'ailleurs.

Découvrez ci-après les accessoires et gadgets pour agrémenter vos instants de baignade, entre amis ou en famille ou même en solo…

 

Le bar flottant télécommandable

Prenez l'apéritif dans l'eau, sans même avoir à vous déplacer pour chercher votre boisson, c'est elle qui vient à vous !

bar-flottant-telecommande

 

Le pc de bouée

Surfez sur le net, regardez une vidéo, jouez ou envoyez des mails tout en restant dans sa piscine, c'est désormais possible grâce à ce PC de bouée.

pc_bouee

 

Iceberg gonflable d'escalade

Un iceberg pour faire de l'escalade dans sa piscine. Voilà une idée originale qui mesure 4,5 mètres de haut ! Choisissez votre niveau de difficulté, escaladez, et redescendez par le toboggan intégré !

iceberg_flottant

 

Le water ball

Pour le plaisir de jouer sur l'eau, fous rires garantis.

water_ball

 

 

 

 

 

22 mars 2013

Le spa

Un peu d'histoire…

L'histoire du spa débute en 1956 dans la famille Jacuzzi. Les 7 frères Jacuzzi créent une pompe d'hydrothérapie miniature et portable destinée à être utilisé dans une baignoire, transformant le bain en véritable moment de détente et de relaxation.

Mais c'est en 1968 que Roy Jacuzzi intègre ce système à une baignoire, en plaçant les jets sur les côtés de celle-ci.

La baignoire d'hydromassage est née, plus connue aujourd'hui sous le nom de "spa" ou "jacuzzi".

Fonctionnement

Le spa est un bassin d'eau chaude équipé de buses et jets hydromassants. Ces jets envoient dans le bassin de l'eau sous pression mélangée à de l'air.

Bienfaits

Le spa est connu pour ses vertus thérapeutiques et notamment la relaxation.

Les jets d'eau chaude permettent de détendre les muscles et de profiter d'un moment de relaxation et de bien être.

La pression des buses de massages associée à l'eau et à la chaleur permet de stimuler la circulation, tonifier la peau, enlever les peaux mortes, apaiser les douleurs tels que rhumatismes, maux dorsaux ou encore arthrite.

Installation, intérieur ou extérieur ?

Le spa intérieur est une des deux possibilités pour installer le spa chez soi. Mais attention à respecter deux contraintes fondamentales : la résistance au sol et l'aération de la pièce.

Avant d'installer un spa intérieur il faut s'assurer que le sol peut résister au poids au bassin. Sachant qu'il faut tenir compte du poids vide du spa auquel il faut ajouter le poids de l'eau et le poids des personnes. On arrive vite à un poids total de plus d'une tonne !

Ensuite, il faut que la pièce dans laquelle vous installez votre spa soit bien aérée pour éviter la dégradation des murs par les moisissures dues à l'humidité. La présence d'un déshumidificateur peut s'avérer nécessaire.

 

spa_interieur2

 

Le spa extérieur est la seconde possibilité pour avoir un spa à la maison. Plus fréquemment choisi, le spa en extérieur permet de se détendre tout en profitant de son jardin.

Veillez à ce que le sol sur lequel le spa sera installé soit résistant pour supporter son poids. Il faut également tenir compte des contraintes techniques et notamment le raccordement électrique du spa au compteur de votre habitation.

 

spa_exterieur

 

 

Posté par projet piscine à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 mars 2013

Flash sur le Surpresseur piscine

Le surpresseur est un système qui permet d'augmenter la pression d'un liquide. On l'utilise donc lorsque l'on souhaite résoudre un problème de pression trop faible.

Pour la piscine, le surpresseur est en fait une pompe additionnelle qui aspire l'eau et la rejette ensuite dans le bassin sous forme de jets deux fois plus puissants.

Il s'utilise généralement couplé à d'autres appareils automatiques, tels que les robots nettoyeurs qui nécessitent de la pression pour avancer au fond du bassin.

Pour choisir le surpresseur, il faut tenir compte des dimensions de votre piscine, ainsi que son volume d'eau.

Le tarif de départ est d'environ 150€ et peut atteindre 400€ ou davantage selon les modèles.

 

Posté par projet piscine à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,