23 janvier 2013

Une piscine sécurisée

 

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une piscine ou vous projetez d’en construire une ? Sachez que depuis 2004, vous êtes tenus d’équiper votre piscine d’un dispositif de sécurité dans le but de prévenir les risques de noyade, en particulier des enfants.

 

securite

 

Quelles piscines sont concernées ?

Ce décret concerne les piscines enterrées ou semi enterrées, à usage privé et installées en plein air.

Il ne s’applique pas aux piscines hors-sol, gonflables ou démontables.

 

Quels équipements ?

Vous avez la possibilité de choisir parmi quatre différents types d’équipements pour sécuriser votre piscine, à condition toutefois que le système choisi soit conforme aux normes AFNOR. Voici les équipements exigés pour la sécurité de la piscine :

 

  •  L’alarme piscine

Elle doit être munie d’une sirène qui se déclenche lors de la détection de tout franchissement du bassin, notamment lorsqu’un enfant de moins de 5 ans franchit la limite de sécurité. Par ailleurs, les commandes d’activation et de désactivation dont elle se compose ne doivent pas être à portée d’un enfant de moins de 5 ans. Enfin, la norme prévoit que l’alarme de piscine ne doit pas se déclencher de manière intempestive.

 

  • L’abri piscine

Il doit être réalisé de manière à empêcher un enfant de moins de 5 ans d’accéder au bassin lorsque l’abri est fermé. De plus, l’abri ne doit pas être cause de blessures.

 

  • La barrière de protection

Sa construction ne doit pas permettre à un enfant de moins de 5 ans de passer sans l’aide d’un adulte. La barrière doit pouvoir résister à un enfant qui tenterait de déverrouiller son accès.

 

  • La couverture ou bâche de sécurité

Elle doit empêcher l’immersion involontaire d’un enfant de moins de 5 ans, résister au franchissement d’un adulte et ne pas être à l’origine de blessure.

 

Quelles sanctions ?

La mise en place d’un dispositif de sécurité pour les propriétaires de piscine privée est obligatoire. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous vous exposez à une amende qui peut aller jusqu’à 45 000€.

Cette même amende est encourue par le constructeur ou l’installateur du système de sécurité qui ne transmet pas la note technique d’information (au plus tard à la réception de la piscine) au propriétaire de la piscine.

 

Source : Service-public.fr

Posté par projet piscine à 09:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 janvier 2013

Des algues dans la piscine : que faire ?

 

Pourquoi des algues dans la piscine ?

 

On peut distinguer les algues par, notamment, une eau verte ou encore des parois glissantes, mais pourquoi des algues apparaissent dans votre bassin ?

 

Cela peut être le cas si l’eau n’est pas traitée de manière suffisante ou correcte, et notamment si :

  • Le pH de l’eau n’est pas équilibré, et empêche le désinfectant d’agir
  • Le bassin est mal nettoyé
  • Le désinfectant n’est pas utilisé en quantité suffisante
  • L’eau est mal filtrée par le système de filtration. Le filtre ou la tuyauterie peuvent être encrassés, le temps de filtration n’est pas suffisant ou encore votre système filtrant peut être défectueux
  • L’eau est à trop forte température, ce qui favorise le développement des algues

 

Il est très important de traiter l’eau de votre piscine et notamment à l’aide d’un algicide car les algues sont nocives. Elles peuvent provoquer des allergies ou encore des virus et sont nuisibles à la santé des baigneurs. D’autre part, les algues alimentent les bactéries présentes dans l’eau et maintiennent par conséquent une eau impure et polluée.

 

Eliminer les algues de votre piscine

 

Il est très important de ne pas laisser les algues dans votre bassin et d’agir au plus vite pour les éliminer.

Pour cela, nettoyez les parois glissantes de la piscine au moyen d’une brosse, effectuez un traitement choc à l’aide d’un désinfectant au chlore, au brome ou autre. Vous pouvez par ailleurs déposer une forte dose de produit algicide dans l’eau de votre piscine et effectuer une filtration en continu jusqu’à ce que l’eau soit claire et purifiée.

 

Eviter les algues dans votre bassin

 

L’eau de votre piscine doit être filtrée et traitée afin qu’elle reste propre et saine pour les baigneurs. De plus, il est recommandé d’agir pour éviter l’apparition et le développement d’algues dans votre bassin. Quelques conseils pour vous aider dans cette voie :

 

-          Vérifiez le pH de votre eau, son taux idéal doit avoisiner 7, c'est-à-dire neutre. Certains désinfectants comme le chlore peuvent faire varier le pH, n’hésitez pas à utiliser un correcteur de pH

-          Nettoyez votre bassin de manière très régulière ainsi que les équipements de votre piscine. Pour cela, utilisez des équipements spécifiquement conçus pour la piscine tels que des balais ou un robot automatique permettant un nettoyage en profondeur

-          Contrôlez l’efficacité du désinfectant

-          Ajouter à votre traitement de l’eau un produit algicide préventif si le désinfectant n’en contient pas

-          Couvrez votre bassin au moyen d’une bâche pour protéger l’eau des pollutions extérieures

-          Mettez votre piscine en hivernage à la saison froide