26 mars 2013

Analyser l'eau de sa piscine

analyse

 

L'eau de votre piscine étant en constante évolution, il est nécessaire de l'analyser régulièrement.

Trois paramètres participent à l'équilibre de l'eau et sont donc à surveiller, il s'agit du pH, du TH et du TAC.

 

Le taux de pH :

Le pH, ou potentiel hydrogène, détermine la concentration de l'eau en ions hydrogènes et influe directement sur la limpidité de l'eau. Le point neutre se situant à 7, l'eau de votre bassin doit donc être comprise, dans l'idéal, entre 7,2 et 7,4.

  • Si le taux de pH est inférieur à 7,2 l'eau est qualifiée d'"acide" et peut engendrer des irritations au niveau des yeux et de la peau.
  • Si le taux de pH est supérieur à 7,4 l'eau est alcaline, devient trouble et propice au développement des algues. De plus, avec un pH trop élevé les produits désinfectants comme le chlore perdent leur efficacité.

Vous avez la possibilité de réguler le pH de votre piscine de manière automatique grâce à un régulateur de pH automatique. Cet appareil s'installe sur le circuit de filtration de votre piscine, contrôle le taux de pH de manière continue et l'équilibre si besoin.

 

Le taux de TH :

Le TH, ou Titre Hydrotimétrique, détermine le taux de sels de calcium et magnésium, c'est-à-dire la dureté de l'eau. Le TH de votre piscine doit être compris entre 10 et 30°f (degrés français).

  • Si le TH est inférieur à 10°f, l'eau est très douce et corrosive. Elle peut donc engendrer une dégradation des éléments métalliques de votre bassin.
  • Si le TH est supérieur à 30°f, l'eau est dure et calcaire et entraîne un dépôt de tartre sur les parois de votre piscine ainsi que sur les équipements.

 

Le taux de TAC :

Le TAC, ou Titre Alcalimétrique Complet, représente la teneur en bicarbonates et carbonates de l'eau de votre bassin. On l'appelle aussi le pouvoir tampon. Il désigne la capacité de l'eau à absorber les changements de pH.

Le TAC de votre piscine doit être compris entre 10 et 25°f (degrés français).

  • Si le taux de TAC est inférieur à 10°f, l'eau n'a pas suffisamment de capacité d'absorption et son pH sera très instable. On ajoute alors du bicarbonate de soude.
  • Si le taux de TAC est supérieur à 30°f, un dépôt blanchâtre peut se former sur la ligne d'eau. 

A savoir : l'augmentation du TAC fait augmenter le taux de pH et inversement.

 

Outils d'analyse :

Les analyses de l'eau peuvent être réalisées avec :

  • des tests colorimétriques : ce sont des bandelettes à tremper dans un flacon rempli d'eau de votre piscine. Il suffit ensuite de comparer les couleurs obtenues après trempage avec les couleurs de référence.
  • des comprimés ou réactifs : à placer également dans un flacon contenant l'eau de votre bassin et à comparer aux couleurs référentes.
  • des testeurs électroniques : appareils électroniques comportant une sonde que l'on trempe dans l'eau de la piscine. Le résultat s'affiche directement à l'écran.

 

 

Posté par projet piscine à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


22 février 2013

Le régulateur de pH

 

Il est très important de surveiller le taux de pH de votre eau de piscine, et de le réguler si nécessaire !

 

Le pH : petit rappel :

Le pH (Potentiel Hydrogène) est un indicateur qui mesure l’activité chimique des ions hydrogènes (H) dans l’eau de votre piscine. Il se mesure sur une échelle allant de 0 à 14.

On dit que l’eau est neutre ou équilibrée lorsque son pH est à 7, acide quand celui-ci est en dessous de 7, et basique pour un pH au-dessus de 7.

Pour une piscine, le pH de l’eau doit se situer entre 7 et 7,4.

Avec une eau acide, c'est-à-dire dont le pH est en dessous de 6,8, la structure du bassin peut être endommagée, notamment par la corrosion des parties métalliques et la dégradation des plastiques comme le liner. De plus, cela peut s’avérer dangereux pour les nageurs.

Avec une eau basique, dont le pH est supérieur à 7,8, les algues se développent plus facilement, le traitement au chlore devient moins performant et les baigneurs ne sont pas épargnés non plus.

Il est donc primordial de contrôler le taux de pH très régulièrement et de l’ajuster si besoin.

 

Pourquoi un régulateur de pH ?

Tester le taux de pH dans l’eau s’avère contraignant, surtout lorsque vous manquez de temps ou si vous êtes absent.

L’avantage du régulateur de pH est donc de faire ce travail de contrôle à votre place, et ce, plusieurs fois par jour ! Ainsi, lorsqu’il détecte un écart, il le corrige de manière quotidienne, permettant alors d’avoir une eau toujours équilibrée.

Par ailleurs, le régulateur de pH, vous permettra de faire des économies sur l’achat des produits d’entretien qui servent à réguler le pH.

Investir dans un régulateur de pH peut donc vous permettre de gagner du temps dans le contrôle de votre piscine, de lutter contre le développement des algues puisque le pH est régulé, et de rendre plus efficace le traitement au chlore dans votre bassin, puisque ce dernier dépend du pH de l’eau.

 

Vous pourrez ainsi profiter pleinement de votre piscine en toute sérénité.

 

piscine_femme

 

 

Posté par projet piscine à 11:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,